Restauration scolaire : l’enjeu de la qualité

Descriptif

Télécharger le programme et le bulletin d’inscription

« La cantine, c’est pas bon ! »

Florence Presson a pour objectif de permettre de sortir de cet adage en :

  • Donnant des clés aux élus et aux directeurs de service

  • Impliquant les enfants

  • Faisant participer les parents

  • Donnant l’idée d’organiser des évènements

  • Mettant en place des éléments de mesure de la qualité

Pour cela, il est nécessaire de partir de l’aliment et de la charge affective associée au repas. L’étape suivante permettra de définir la chaîne complète d’organisation de la restauration scolaire en partant de la définition du besoin (appel d’offre), des commissions menus, de la préparation et du service, de la consommation… sans oublier toutes les actions qui peuvent être menées (semaine du goût, atelier culinaire, menu des enfants…)

Cette journée débutera par un rappel des grands principes associés à l’alimentation et aux produits. Elle se poursuivra par la description des différents modèles de restauration existants avec l’organisation qu’il est nécessaire de mettre en place au sein de la collectivité.

Chaque acteur concerné par la restauration scolaire sera identifié et des actions ou projets seront proposés pour une implication optimum de chacun et la définition d’objectifs communs.

Pour sortir des évaluations subjectives, un éventail de propositions seront présentées afin de pouvoir mettre en place des indicateurs de suivi de la qualité et de la satisfaction de chacun.

Une réflexion sur la restauration collective pourra être proposée afin d’examiner  les économies qui peuvent être réalisées lorsque l’on peut mutualiser la restauration des seniors et du personnel avec la restauration scolaire.

Date :

vendredi 22 février 2019

Intervenants :